Birmanie

Birmanie : Bilan, Budget, Itinéraire 1 mois

Pour ce deuxième pays de notre tour du monde nous avons passé un mois en Birmanie, ou plus exactement 28 jours, soit la durée entière du E-VISA. Dans ce bilan nous allons essayer de vous détailler le budget de manière à ce que les chiffres soient un peu plus compréhensibles. Mais il faut savoir que nous avons perdu les données détaillées pour ce pays après un souci avec l’IPad donc beaucoup sont de mémoires et pour les autres on ne se souvient plus.

 

Le budget logement d’un mois en Birmanie

 

En Birmanie nous avons trouvé que le rapport qualité/prix des hébergements n’était pas très bon, toujours un petit peu cher par rapport à la prestation.

Notre budget moyen par jour et par personne pour les logements a été de 7,8€ sur les 28 jours, avec 5 nuits passées dans les bus de nuit.

Nous avions réservé pour les villes de Mandalay, Bagan (offre intéressante sur Booking pour fêter l’anniversaire de William) et Yangon (arrivée en pleine nuit). Pour le reste, on regardait sur Booking, Agoda ou Hostelworld pour repérer des hébergements mais on ne réservait pas en ligne. Ceci dans le but d’éviter toute déception et car les prix en directs étaient souvent inférieurs aux prix en ligne.

Voici la liste des hébergements :

  • Mandalay Royal Yadanarbon Hôtel 13€ la nuit (2 nuits)
  • Bagan Royal Bagan Hôtel 33€ la nuit (4 nuits)
  • Mrauk U (Prononcé Miaou) Lay Nadi Guesthouse 20€ la nuit (2 nuits)
  • Ngapali Kyaw Myanmar Hôtel 22€ la nuit (6 nuits)
  • Yangon Yangon Heart Guesthouse 15€ la nuit (3 nuits)
  • Lac Inle Sweet Inn 13,5€ la nuit (3 nuits)
  • Hpa An Soe Brothers Guesthouse 11€ la nuit (2 nuits)

Tous ces hébergements avaient le wifi (qui ne fonctionnait quasiment jamais), de l’eau chaude et le confort nécessaire pour y passer quelques nuits.

Le budget transport en Birmanie

Cette partie du budget comprend les transports entre les villes, pour la Birmanie nous n’avons pris que des bus pour nous déplacer.

Pour la plupart ce sont des bus corrects, très souvent climatisés et confortables. Mais les routes sont souvent abîmées et dans les montagnes donc les trajets peuvent paraître très longs !

Sur les 28 jours en Birmanie on a eu un budget de 3,5€ par jour et par personne pour les transports.

Pour acheter les tickets de bus, on allait voir les petites agences dans les villes, on comparait les prix, et on achetait nos billets la veille pour le lendemain.

Voici le détail de nos trajets pendant ce séjour :

  • Mandalay —> Bagan en bus de jour (4h), de mémoire 9000 Kyat par personne.
  • Bagan —> Mrauk U en bus de nuit, de mémoire 40000 Kyat par personne.
  • Mrauk U —> Ngapali en bus de nuit (17h), de mémoire 55000 Kyat par personne.
  • Ngapali —> Yangon en bus de nuit, de mémoire 15000 Kyat par personne.
  • Yangon —> Lac Inle en bus de nuit, 13000 Kyat par personne.
  • Lac Inle —> Hpa An en bus de nuit puis de jour, 26000 Kyat par personne pour les deux bus.
  • Hpa An —> Mae Sot (frontière Thaïlandaise) en taxi partagé de jour, 8000 Kyat par personne.

Les transports dans les villes birmanes

Dans les villes birmanes nous nous sommes déplacés à pied la plupart du temps et s’il y avait des choses à voir aux alentours nous louions des vélos ou un scooter.

Nous n’avons jamais pris de tuktuk ou de taxis au sein des villes, l’offre n’est pas très développée de toute façon et à pied cela se fait très bien !

Une chose très agréable concernant les transports en Birmanie, c’est le fait que souvent quand tu prends un bus, le transport de ton hôtel au terminal de bus est inclus dans le prix. Donc pas la peine de localiser le terminal ou de courir après un tuktuk, tu attends tranquillement que l’on vienne te chercher !

Le budget alimentation en Birmanie

Oulala nous voilà arrivés à ce poste de budget !! Comment dire… La nourriture nous a semblé tout simplement horrible en Birmanie !

Tout est cuisiné dans l’huile en quantité, les plats ne sont pas variés et pour les végétariens on en parle même pas ! Pendant un mois nous avons mangé des nouilles frites dans l’huile avec quelques légumes.

J’ai été malade, impossible de manger pendant 3 jours consécutifs, et cela deux fois de suite, à cause de plats qui étaient mal passés !

De plus, on arrivait tout juste de l’Inde, pour qui la réputation culinaire n’est plus à faire, donc le choc a été d’autant plus fort !

En passant la qualité de la nourriture, niveau budget, un plat se situait entre 0,80€ et 1,50€ par personne donc ce n’est pas le poste de dépense le plus élevé pour ce pays !

Le budget activités en Birmanie 

Dans cette partie du budget on comprend les visites culturelles, les « pass touristes » à payer pour les entrées de certaines villes et les vélos ou scooters loués pour visiter l’extérieur des villes.

De mémoire le pass pour 5 jours à Bagan est de 25000 Kyat par personne (que vous restiez 1 jour ou 5) et celui pour le lac Inle est de 13500 Kyat par personne. Les autres villes n’ont pas d’entrée payante.

Nous avons loué un scooter à Mandalay pour explorer les alentours (9000 Kyat la journée), de même pour Hpa An (8000 Kyat la journée) et pour le Lac Inle nous avons louer des vélos (1500 Kyat par personne).

Pour le lac Inle toujours, nous avons fait un tour en barque, et après de longues négociations nous avons payé 14000 Kyat pour la journée à deux.

Notre ressenti général sur la Birmanie :

La Birmanie par Estelle

« J’ai vraiment adoré ce pays ! Sûrement l’un de mes préférés depuis que l’on voyage d’ailleurs ! Ce que j’ai particulièrement aimé c’est l’authenticité qui y règne, le pays est ouvert au tourisme depuis un peu plus de 5 ans seulement et cela se ressent. Les birmans sont très souriants et prêts à tout pour aider malgré leurs peu de mots en anglais.

J’ai beaucoup aimé la géographie du pays également, il y a tout sur place ! Des montagnes sauvages aux longues plages de sable blanc en passant par de grandes villes et de magnifiques campagnes. J’ai eu l’impression de faire plusieurs voyages en un seul ! 

Et puis il y a Bagan… C’est un sentiment compliqué à expliquer, un sentiment de plénitude quand vous êtes parmi les temples anciens à observer le lever de soleil et ses couleurs dorées. Les couchers de soleil sont réconfortants avec des couleurs chaudes et on a souvent été seuls à se promener parmi les temples, un pur plaisir. »

    

La Birmanie par William 

« J’ai le même ressenti qu’Estelle, j’ai véritablement adoré la Birmanie. Je pense que passer un mois en Birmanie n’est vraiment pas de trop, bien au contraire. On a pu profiter de chaque endroit, sans trop se précipiter.

Le pays est encore authentique, les birmans sont adorables et pas encore pourri par l’argent des touristes. Dans ce pays il y a vraiment tout ce que l’on peut rechercher d’un voyage en Asie du Sud Est, des visites culturels, des treks, des plages, des rizières… 

Sans être sortis du circuit touristique classique on a pu découvrir un pays vide… vide de ses touristes ! Ce qui était loin de nous déplaire mais malheureusement un fléau pour le tourisme local et les birmans en général. Ce dernier ayant subit une énorme chute dû à la mauvaise image divulguée par les médias occidentaux. Pour moi il était inconcevable de boycotter ce pays pour X ou Y raison. D’une part car aucun pays n’est parfait et d’autre part car les birmans ne sont en aucun cas responsables des actes que pratiquent la junte militaire locale. Après avoir passé des années sous l’une des plus ferme dictature, les birmans n’avaient vraiment pas besoin de cette mauvaise pub.

L’endroit que j’ai particulièrement adoré c’est forcément Bagan ! Une véritable claque ! On passait des heures a sillonner Bagan sur nos scooters électriques sans jamais croiser personne. Tous les matins sur un temple à attendre que le soleil se lève en observant les montgolfières passer au dessus de nous.  On était aussi encore libre de faire ce que l’on voulait ce qui ne sera pas forcément le cas dans les années à venir.

Et puis il y aussi Ngapali Beach… Leur but est de concurrencer Phuket dans les années à venir, alors dit comme ça, ça fait absolument pas rêver. Et pourtant tous les plus gros hotels étaient vides et il y avait presque personne sur la plage ! C’était vraiment un bel endroit pour se reposer plusieurs jours. »