Philippines

Balabac : Le dernier paradis des Philippines

 

Qui n’a jamais rêvé de fouler le sol d’îles paradisiaques, d’amarrer sur des îles où personne ne vit et de pouvoir nager dans une eau translucide à plus de 30 degrés ?! Et bien c’est un rêve qui est devenu réalité pour nous lors de notre séjour aux Philippines sur les mois de mai et juin 2018… Bienvenue à Balabac.

Fermez les yeux quelques minutes et essayez de visualiser un archipel paradisiaque, formé de petites îles aussi belles que des joyaux, perdues à la frontière entre les Philippines et la Malaisie.
Imaginez des camaïeux de bleus aussi nuancés que votre imagination puisse créer. Ajoutez-y des bouts de terre au loin remplis de forêts de cocotiers sauvages. N’oubliez pas d’agrémenter les longues plages de sable blanc ou rose de beaux et gros coquillages intactes que la mer a pu ramener des profondeurs.
Et là vous y êtes, vous êtes arrivé à Balabac, un paradis sur terre, sans touriste. Un paradis où vous pouvez encore vous permettre de vous balader en bateau privé à des prix abordables. Et rencontrer des locaux qui ne sont pas encore blasés par le tourisme de masse qui ne saurait tarder.

Bon j’espère que cette petite description vous a donné envie d’y aller ! Nous avons vraiment ressenti les choses de cette façon et nous avons conscience du fait qu’on ne revivra pas une telle expérience de si tôt ! Si vous voulez aussi vivre cette aventure avant que les choses ne changent radicalement (Resort 5 étoiles à venir) alors lisez cet article, on va vous aider à y aller !

« Attention ! Il n’y a aucun ATM à Balabac ni même à Rio tuba (seulement des offices de change). Donc retirez tout l’argent nécessaire à Puerto Princesa ! Pour vous faire une idée, nous avons passé 8 jours sur place à Balabac et nous avons retiré 40000 pesos avant de partir. »

 

Comment aller à Balabac ?

Balabac se situe à l’extrême Sud des Palawan, cet archipel se trouve d’ailleurs plus proche de la Malaisie que des Philippines. La première étape pour aller à Balabac est de se rendre à Puerto Princesa. De là il faut aller au terminal de bus San José pour y prendre un bus (6h ou un van de 4h30 au choix) direction Rio Tuba.

Une fois arrivé à Rio Tuba il faut dormir sur place car le ferry pour Balabac est seulement le matin. Il y a beaucoup de petits logements et à des prix très raisonnables mais il ne faut pas s’attendre à du luxe ! Rio Tuba n’a aucun interêt touristique, c’est juste le point de départ pour Balabac. Toutes les routes de la ville sont oranges/marrons à cause des mines de nickel, n’ayez pas peur en arrivant sur place.
Le lendemain matin il faut se rendre au Pier au moyen d’un tricycle, vers 7h pour acheter son billet et choisir sa place, le bateau part à 9h (heure Philippines…) et le trajet dure environ 4h.
Le ferry arrive alors à Poblacion, la plus grosse ville de Balabac située sur l’île principale.

De Puerto princesa à Rio tuba : 6h de bus (280 pesos par personne) ou 4h30 de van (450 pesos par personne).

Nuit à Rio tuba : 500 pesos pour deux (chambre avec ventilateur, sans eau chaude et sans wifi) dans un petit lodge.

De Rio tuba à Balabac : 4h de ferry (banca) 370 pesos par personne, un seul trajet par jour, départ à 9h de Rio tuba.

Où loger à Balabac ?

Il y a deux lodges en ville, nous avons opté pour le JD lodging Sing and Swing, les prix sont raisonnables et les chambres vraiment correctes ! Par contre oubliez l’eau chaude et le wifi, vous les retrouverez en repartant !
Vous pouvez également camper sur certaines îles. Les tentes sont prêtées, nous avons dormi deux nuits sur l’île privée de Candaraman dans une tente face à la mer, une expérience incroyable.

Contactez directement sur Facebook : JD Lodging Sing and Swing

Lodge Sing and Swing à Poblacion : 1000 pesos par nuit, 4 nuits.

Camping à Candaraman Island : 500 pesos par nuit et 100 pesos par personne de frais d’entrée sur l’île.

Lodge Sing and Swing à Poblacion : 1000 pesos par nuit, 2 nuits.

Que faire a Balabac ?

Prendre un bateau et aller découvrir ce merveilleux archipel évidemment !
Nous avons découvert les îles avec Kina Kuan, une entreprise familiale qui propose des tours en bateau (privés ou en groupe) dans l’archipel.

En général vous pouvez visiter 3 îles par jour, tous les repas sont inclus (matin, midi et soir). Si vous décidez de camper sur une île ils seront avec vous pour vous assister de jour comme de nuit !
Certaines îles privées ont des frais d’entrée qui ne sont pas inclus dans le tarif de la journée mais le prix est souvent dérisoire . Exception faite pour l’île la plus connue, Onok, dont les frais d’entrée sont de 1500 pesos par personne… Mais elle vaut vraiment, vraiment le détour.

Kina Kuan

Si vous dormez au JD lodging alors vous pourrez directement être mis en relation avec Helen et Noy Noy de l’entreprise Kina Kuan car ils travaillent ensemble. Et si vous voulez posez des questions ou discutez des sorties en mer avec Helen vous pouvez lui envoyer des messages directement sur sa page Facebook : Kina Kuan (Helen Kuan).

Il y a plusieurs entreprises qui proposent des tours dans l’archipel. Nous vous recommandons de passer par Helen et Noy Noy.  D’une part car ils sont autorisés à aller sur Onok Island et l’idée d’aller à Balabac sans voir Onok est inconcevable. Et d’une autre part car se sont deux personnes sérieuses et passionnées de la région. Avec Noy Noy (le capitaine du bateau) vous commencerez votre Island Hopping à 7h du matin et il se finira vers 21h (on est très loin du service que l’on peut trouver sur El Nido, Coron, Port Barton n’est-ce-pas ?!). Vous commencerez à rentrer après que le soleil se soit couché. Il vous expliquera tout sur la région, sur les îles, les propriétaires, sa façon de voir les choses… Notre meilleur capitaine depuis que l’on voyage !

 

Onok Island : la plus belle île des Philippines

Onok Island, elle est considérée comme la plus belle île des Philippines et est souvent comparée aux Maldives. Notamment grâce à la couleur de l’eau turquoise qui entoure largement l’île ! Le propriétaire de ce petit trésor est un politicien local (famille Astami). Pour y aller vous devrez vous acquitter des frais d’entrée de 1500 pesos par personne. Vous pouvez également y dormir, quand le propriétaire est d’accord, pour la somme de 3500 pesos par personne (incluant la nourriture). Attention ces prix sont susceptibles de changer très rapidement. Il y a un an l’accès était encore gratuit mais le propriétaire essaye de réguler le passage afin de préserver ce petit paradis.

 

Mais il n’y a pas qu’elle !

Comiran Island : On l’appelle également Pink Island pour son sable rose.
Mansalangan sand bar : C’est tout simplement le plus grand banc de sable des Philippines, il fait plus d’un kilomètre de long.
Candaraman Island : C’est sur cette île que nous avons pu camper pendant 2 nuits.
Patawan Island : Une petite île vierge qui appartient à un haut placé de la Navy Philippines.
Patonggong Island : Une des îles les plus proches de Rio Tuba, cet endroit est parfait pour regarder le coucher du soleil, car rien n’obture la vue pour le coucher du soleil dans l’océan.
Punta Sebaring : Cet endroit est plus difficile d’accès en bateau, car il y a très peu de profondeur. Pour vous donner une idée notre capitaine n’y était pas revenu depuis plus de 6mois avant notre arrivée à cause des marées.
Candaraman sand bar : Nous avons tout simplement vécu le plus beau coucher de soleil de notre vie ! Imaginez un banc de sable submergé par 40cm d’eau au milieu de nul part. Une eau aux alentours des 33°C, un ciel orange, rouge et tout ceci rien que pour nous et pour les étoiles de mer.
Canabungan Island : Cette île n’est pas forcément intéressante, nous y sommes allés après que le bateau ait heurté un rondin de bois et ait endommagé l’hélice du bateau. C’est une île qui est habitée donc il y a malheureusement beaucoup de déchets sur la plage.
Caxisigan Island : L’île est juste en face de Candaraman Island, ce n’est pas forcement la plus belle île, en revanche la plage est jonchée de coquillages qu’habituellement vous trouveriez en magasin.

Notre budget à Balabac

  

Attention ! Ce budget est notre budget, celui de juin 2018. Tous ces prix sont susceptibles de changer et de manière très rapide. Il y a encore un an il n’y avait pas de droits d’entrée pour certaines îles. À ce jour le prix pour un Island Hoping est de 1500 pesos par personne si vous êtes 6 dans le bateau. Et 2500 pesos par personne si vous êtes deux, prix que nous avons réussi à négocier.

Question sécurité à Balabac, qu’en est-il ?

La région du Sud des Palawan n’est accessible aux touristes que depuis seulement 2 ans. Il y a encore quelques années nous n’aurions pas pu dépasser Puerto Princesa.
Concernant la sécurité, à aucun moment nous ne nous sommes sentis en danger, que ce soit dans la ville principale ou sur les petites îles aux alentours ! Au contraire, les habitants sont très accueillants, très curieux aussi. Ils ne sont pas encore très habitués à voir des touristes étrangers !
La région est classée orange sur le site de France diplomatie. Comme toute la région autour de la mer des Sulu d’ailleurs, voire même rouge pour certains endroits !
Faut-il vraiment écouter ces réglementations concernant le Sud des Palawan ? Non ! Aujourd’hui il ne reste qu’une toute petite partie des Philippines qui soit vraiment à déconseiller.

Donc allez-y les yeux fermés, vous ne le regretterez pas une seule seconde ! Honnêtement, si vous devez privilégier un lieu sur les Palawan, c’est celui-ci, ne perdez pas votre temps à El Nido !