Inde

Inde du Nord : Bilan, budget, itinéraires 3 semaines

L’inde est le premier pays de notre long tour du monde. Et pour cette première nous avons décidé de visiter le Nord du pays, c’est-à-dire le Rajasthan, Amritsar et Varanasi. Nous allons essayer de vous détailler le budget de notre séjour en Inde de manière à ce que les chiffres soient un peu plus compréhensibles. Mais il faut savoir que nous avons perdu les données détaillées pour ce pays après un souci avec l’IPad donc ce n’est pas complet !

Le budget logement en Inde

« 360€ est notre budget par personne et pour 23 jours. Il inclut les logements, les transports, l’alimentation et les activités. »

L’Inde est le seul pays pour lequel nous faisions en sorte de réserver le logement avant d’arriver dans la ville en question.

Pourquoi ? Et bien parce que j’avais (Estelle) un peu peur de ce pays donc je n’avais pas envie d’arriver de nuit dans une ville que je ne connaissais pas et devoir tourner un moment pour trouver un logement.

Donc nous avons réservé nos hébergements avant, soit sur Booking, soit sur hostelword, les prix ont variés de 22€ à 6€ la nuit pour deux personnes et nous avons dormi dans des auberges de jeunesse, des guesthouse et de petits hôtels toujours en chambre privative. D’ailleurs le logement à 6€ est une guesthouse à Jodhpur qui bénéficiait d’un toit terrasse avec vue sur le fort de la ville, un hôte adorable et de la bonne nourriture, une vraie pépite !

Nos hébergements en Inde :

  • New Delhi Zostel 22€ la nuit (2 nuits)
  • Amritsar Sakhi Inn 14€ la nuit (4 nuits)
  • Jaipur Backpacker Panda Stephels 7€ la nuit (3 nuits) 
  • Jodhpur Dylan Café and Guesthouse 6€ la nuit (3 nuits)
  • Udaipur Mewargarh Palace 9€ la nuit (2 nuits)
  • Agra Sai Palace 9€ la nuit (1 nuit) avec vue sur le Taj Mahal
  • Varanasi Marigold Guesthouse 11€ la nuit (3 nuits)

Sans compter nos 4 nuits dans les trains de nuit.

Tous ces hébergements avaient le wifi, de l’eau chaude et le confort nécessaire pour y passer quelques nuits.

Le budget transport en Inde

Dans cette partie du budget nous comprenons les transports entre les différentes villes, pour ce pays nous avons pris 6 fois le train et une fois le bus pour un budget total de 80€ par personne pour les trois semaines. Pour les trains nous avons voyagé en classe couchette 3AC ou 2AC exclusivement car je n’étais pas rassurée non plus ! Ces deux classes sont absolument sûres et très confortables.

Petite explication des classes pour les trains en Inde :

  • « 2nd class », pas de ventilateur pour cette classe, c’est la moins chère et donc la plus peuplée, de grandes chances de faire le trajet debout !
  • « Sleeper class », c’est une classe couchette mais attention tous les voyageurs n’ont pas forcément une place attribuée donc vous pouvez vous retrouver à partager votre lit !
  • « 3 AC », classe couchette parfois 3 à 4 fois plus chère que la classe Sleeper, très confortable pour voyager et vous êtes déjà avec les classes indiennes plus aisées.
  • « 2 AC », c’est exactement la même classe que la 3 AC, la seule différence est le fait qu’au lieu que ce soit 3 lits l’un au dessus de l’autre, là il n’y en a que deux.
  • « 1 AC », beaucoup plus chère que toute les autres, là vous dormez seulement à deux par compartiment et un garde surveille le wagon, le grand luxe !

Honnêtement la classe 3 AC est parfaite pour voyager en Inde, sûre et confortable !

Nous avons acheté tous nos billets de train à la gare de New Delhi le jour de notre arrivée, il y a une salle dédiée aux étrangers où du personnel prend le temps avec vous de vérifier la disponibilité pour les trajets que vous voulez effectuer !

Pour notre seul trajet en bus, de Jodhpur à Udaipur, nous avons demandé à notre hôte de nous prendre le billet de bus, plus rapide et plus simple !

« Palais des vents, Jaipur »

Nos trajets pendant ce séjour :

  • New Delhi —> Amritsar en train de jour (6h)
  • Amritsar —> Jaipur en train de nuit (15h)
  • Jaipur —> Jodhpur en train de jour (4h)
  • Jodhpur —> Udaipur en bus de jour (7h)
  • Udaipur —> Agra en train de nuit (15h)
  • Agra —> Mughal Sarai jonction (20 km de Varanasi) en train de nuit (17h)
  • Varanasi —> New Delhi en train de nuit (19h)

Nous n’avons quasiment jamais eu de retard sur nos trains, dû en partie au fait que nos départs étaient dans la ville du terminus du train !

Petite astuce pour organiser son voyage avec les trains en Inde : vérifier les trajets, les disponibilités et les prix sur le site suivant www.indiarailinfo.com (vous ne pouvez pas acheter en ligne sans un numéro de portable indien mais cela vous permet de visualiser les trajets et de choisir les trains parmi sont qui ont les meilleurs commentaires).

Les transports dans les villes indiennes

Pour nous déplacer dans les villes indiennes nous avons privilégié deux moyens de transports, les tuktuks et nos jambes !

Les tuktuks ne coûtent pas chers, c’est vrai, mais les prix annoncés dès le départ sont très loins de la réalité donc n’hésitez absolument pas à négocier !

Il faut savoir que le vrai prix d’un tuktuk se compose d’une prise en charge de 16 roupies, puis 8 roupies par km (prix valables pour la ville de Jaipur) mais il s’agit du prix payé par les locaux donc ne vous attendez absolument pas à payer le même !

Le mieux pour négocier un tuktuk est de connaître la distance à parcourir, pour ça l’application maps.me est parfaite, vous regardez combien de kilomètres vous avez à parcourir et vous pouvez adapter la négociation.

La course la mois chère que l’on ai payé est une course de 2km à 40 roupies mais en général le minimum pour les petites courses est de 50 roupies et nous n’avons jamais payé plus de 100 roupies pour les plus longues.

La plupart de nos déplacement ont été effectués à pied, c’est beaucoup plus simple pour découvrir les villes, en passant par les petites ruelles pour éviter les grands axes et à aucun moment nous ne nous sommes sentis en danger !

Petite astuce à Agra, pour aller au fort vous pouvez y aller à pied, comptez 15 minutes maximum à partir du Taj Mahal, tous les tuktuks vous disent que c’est super loin mais non, et puis le chemin est toujours tout droit à partir de la porte Ouest de la ville.

Le budget alimentation en Inde

L’Inde est un paradis culinaire, c’est dit ! En plus pour nous qui sommes végétariens c’était absolument parfait !

Nous ne nous sommes vraiment pas privés niveau nourriture et nous avons toujours mangé dans la rue ou dans des bouis-bouis, jamais en restaurants et encore moins en restaurants européens ! Dans la rue les prix défient toute concurrence, les aliments sont frais, cuisinés devant vous et les plats sont vraiment super bons.

Nous ne sommes jamais tombés malades en 3 semaines, notre estomac s’est directement adapté apparemment !

Pour l’eau, nous avons toujours acheté de l’eau en bouteille, ce n’est absolument pas un souci pour en trouver aux vues du nombre de petits magasins qui en vendent, même dans les endroits les plus reculés.

Nous n’avons malheureusement plus le prix exact mais pour ces 3 semaines le budget alimentation était entre 3€ et 4€ par jour et par personne en se faisant plaisir.

Le budget activités et visites en Inde

Concernant les visites en Inde, nous ne nous sommes encore une fois jamais privés. Nous avons pu faire toutes les visites que nous voulions.  Que ce soit le Taj Mahal, les forts de Jaipur et de Jodhpur, les palais bref, nous les avons tous fait. Nous n’avons plus réellement les prix en tête, voici ce dont on se souvient (par personne) :

  • 1000 roupies pour le Taj Mahal
  • 500 roupies pour les Palais Royaux de Jaipur et Udaipur
  • 500 roupies pour le Fort d’Amber
  • 500 roupies pour la forteresse de Jodhpur (Mehrangarh)
  • Entrée gratuite pour le Golden Temple d’Amritsar

Notre ressenti général sur l’Inde du Nord

L’Inde par Estelle 

« L’Inde du nord est un pays magnifique, très riche culturellement et au niveau architectural, le mot dépaysant est le moins qu’on puisse dire ! J’avais réellement peur d’aller dans ce pays, j’avais peur de voir la pauvreté, de voir les extrêmes dont on entend souvent parler et d’être choquée par ce que j’allais voir. Au final je me suis tellement préparée psychologiquement à être choquée que je ne l’ai pas été. Alors oui les conditions de vie de certaines personnes et la pauvreté sont des éléments très difficiles à accepter à cause de notre vision du monde en tant qu’habitant d’un pays riche, mais il faut accepter les différences.

Avant de partir nous avons donc décider d’oublier notre façon de penser à l’européenne et se mettre en tête qu’il s’agissait d’un pays complètement différent du notre, pas mieux ou moins bien, juste différent.

Ce qui a été le plus difficile pour moi a été le regard des hommes pendant ces trois semaines, je vais être honnête, je ne me suis jamais sentie autant regardée, scrutée de toute ma vie, surtout avec ces regards là. Pour respecter la culture locale je faisais en sorte de m’habiller avec des vêtements amples, non décolletés, qui ne faisaient ni apparaître les épaules ou les genoux, mais même comme ça je ne pouvais pas cacher mon visage de femme européenne. Dans cette partie du pays les hommes et les femmes sont souvent séparés, dans le métro par exemple, pour éviter les agressions. Il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes dans le pays et ils sont séparés à l’école donc il existe de réelles tensions sexuelles chez les hommes, c’est la réalité. De plus, beaucoup d’Indiens regardent des films pornographiques dans lesquels les actrices sont des européennes donc ils font le raccourci malheureusement.

Même si à aucun moment je n’ai eu peur de me faire agresser, (j’étais toujours avec William) au bout de 3 semaines j’étais heureuse de quitter le pays pour ne plus ressentir cette pression, c’est triste à dire mais je veux vraiment être honnête sur ce que j’ai pu vivre. J’ai vécu de très bons moments, visiter des endroits magnifiques mais je n’ai pas envie de retourner en Inde du nord pour le moment, peut-être l’Inde du sud qui sait ! » 

  

L’Inde par William

« J’avais hâte d’être en Inde du Nord mais en même temps j’avais une légère appréhension. Avec tout ce qu’on pouvait lire sur Internet comme les arnaques, les Indiens qui t’entourent en te fixant… 

Avant d’arriver dans ce pays je me suis dit que ma mentalité de petit habitant venant d’un pays riche devait rester à la maison. Que tout ce que j’allais voir en Inde serait normal. Que l’Inde est comme elle est et que ça ne servait à rien de vouloir la changer.

Au final rien ne m’a réellement choqué en Inde, je n’ai pas eu le fameux choc culturel dont tout le monde parle.

Bon après tu vois des choses bizarres ! Comme quand nous sommes arrivés à New Delhi et que le premier homme que tu vois est en train de chier sur le trottoir sans aucune pression ! Hey Hey Bienvenue en Inde. 

Il y aussi des choses supers en Inde et surtout quand tu es végétarien. Je me souviens de ce petit bouis-bouis dans lequel j’avais demandé s’il avait des plats végétariens et qu’on m’avait répondu : «  Ici tout est végétarien ! » Cela change de nos restaurants en France où quand tu demandes s’ils ont un plat végétarien, ils te répondent : « Non mais on peut vous faire une salade ! »

Ce que j’ai particulièrement aimé en Inde, c’est que tu ne sais jamais ce qu’il va t’arriver en sortant de ta guesthouse ! L’Inde c’est excitant ! Il se passera toujours quelque chose de pas normal ( pour nous ) et c’est ce qui nous manque quand on quitte ce pays.

Au final ce voyage en Inde aura été plus beaucoup plus simple que je ne l’aurais imaginé. On ne s’est pas fait arnaqué, nous ne sommes pas tombés malade et nous n’avons pas eu de retard pour nos trains. J’ai totalement adoré ce pays mais j’étais également content de le quitter. 3 semaines en Inde pour un premier voyage là bas c’est suffisant mais je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner ! Et cette fois pour plusieurs mois, pour visiter le Sud, le Nord, les parcs nationaux… »