Namibie

Préparer un voyage en Namibie : Notre guide pratique


Quand on commence à préparer un voyage en Namibie on se pose beaucoup de questions par rapport à l’organisation ou à la vie sur place. Dans cet article nous avons alors essayé d’y répondre et de vous donner quelques astuces pour que votre voyage dans ce pays soit réussi.

Quand partir en Namibie ?

 

En Namibie il y a 3 saisons :

  • L’hiver entre mai et septembre (températures aux alentours des 22-25 degrés)
  • La saison sèche et chaude entre octobre et décembre (températures aux alentours des 30 degrés)
  • La saison des pluies entre janvier et avril (températures aux alentours des 30 degrés).

 

Pour louer une petite voiture il faudra privilégier l’hiver et la saison sèche pour éviter les routes boueuses ! Et si vous voulez avoir le plus de chances de voir des animaux en safari alors la saison sèche est la meilleure, les animaux seront obliger de se regrouper aux points d’eau et vous pourrez alors les observer plus facilement.

 

Mais il faut savoir que même pendant telle ou telle saison le temps peut changer très vite, quand nous y étions nous avons eu très froid dans le Fish River Canyon et eu vraiment très, voire trop, chaud dans le désert de Sesriem ! En revanche en 50 jours en Namibie nous n’avons pas eu une seule goute de pluie !

Faut-il un visa pour visiter la Namibie ?

 

Les ressortissants français n’ont pas besoin d’un visa pour la Namibie, en arrivant vous disposez de 90 jours sur place gratuitement pour votre séjour.

 

Y-a-t-il des vaccins obligatoires en Namibie ?

Non il n’y a pas de vaccins obligatoires pour entrer en Namibie, en revanche certaines zones près des rivières Kunene et Okavango (dans la Caprivi) peuvent présenter des cas de Paludisme. Donc ce sera à vous de décider si oui ou non vous souhaitez prendre le traitement.

 

Nous n’avons pas pris le traitement mais nous avons fais en sorte de porter des vêtements longs pour le soir et une bonne dose de spray anti-moustiques !

 

« Coucher de soleil sur Sossusvlei »


Comment économiser sur les vols et la location de la voiture ?

 

Pour un voyage en Namibie l’option la plus logique est d’arriver directement dans la capitale, Windhoek, en revanche si vous partez pour 3 semaines ou plus et que vous voulez faire des économies alors l’alternative suivante pourrait vous aider.


Les vols depuis la France vers la Namibie sont chers en général, regardez plutôt le prix des vols depuis la France vers la ville de Cape Town en Afrique du Sud, ils sont beaucoup moins chers. Cape Town est située à 680 kilomètres de la frontière Namibienne donc en un jour ou deux maximum vous pouvez rejoindre le pays directement en arrivant dans le Fish River Canyon ! De plus, sur la route vers la Namibie il y a deux parcs très beaux que vous pouvez visiter, ou pas. Vous pouvez aussi décider de faire cette étape en une seule fois, de toute façon vous allez en faire beaucoup des kilomètres en Namibie alors autant s’y habituer dès le début !

 

« Par exemple, pour un vol Paris – Windhoek (du 4 novembre au 17 novembre 2019) le prix du billet est de 830€ par personne avec une escale par trajet. Un vol Paris – Cape Town aux mêmes dates avec une escale sur chaque trajet, est à 450€. Donc si vous avez 3 semaines ou plus à dédier à la Namibie cette option peut vraiment être intéressante.
De même en haute saison touristique (Juillet/Août) vous pouvez facilement économiser 300€ par billet d’avion en arrivant à Cape Town plutôt qu’à Windhoek, ce qui n’est pas négligeable ! « 

 

Et cela va être la même chose concernant les locations de voiture, en Afrique du Sud vous pouvez diviser les prix par deux voire par trois par rapport à la Namibie ! Donc le billet d’avion + la location de la voiture moins chers, cela peut faire une vraie différence sur le budget.

 

Comment se déplacer en Namibie ?

 

  • L’option la plus économique : la voiture avec la tente au sol

« Camping Koiimasis »

Si vous allez en Namibie pendant la saison sèche et que votre budget est limité alors la petite voiture est une option envisageable et presque obligatoire.

 

Pendant la saison sèche les « pistes » sont largement praticables avec de petites voitures type berlines, ce n’est pas aussi confortable qu’un véhicule type SUV ou 4X4 mais vous pouvez tout à fait rouler avec.
La grande majorité des pistes en Namibie sont plates et plutôt bien entretenues ! La seule chose qui ralentira votre petite voiture ce sont les parties sur de la tôle ondulée (parties de la route constituées de petites bosses/vagues).

 

Nous avions loué une Toyota Corolla chez Hertz (Afrique du sud) nous n’avons jamais dû renoncer à une route a cause de sa hauteur ! Le seul moment où nous avons dû faire demi tour était dans le parc du Mudumu à cause d’une route très boueuse et remplie de trous plutôt profonds à cause des pluies récentes. Mais les pluies restent très rares en Namibie pendant la saison sèche !

 

Donc la Toyota Corolla était très bien, avec beaucoup de place dans le coffre pour notre équipement camping ! En revanche, pour plus de confort, la Renault Sandero Stepway (que nous avons loué pour visiter l’Afrique du sud chez First) aurait été encore mieux ! Elle est plutôt haute pour une voiture de sa catégorie et encore moins cher que la Corolla.

 

Avec le budget que nous avions pour la Namibie nous ne pouvions absolument pas nous permettre de louer un SUV et encore moins un 4X4 donc c’était la meilleure option pour visiter longtemps ce pays à bas coût.

 

Le coût de la Corolla était de 13€ par jour (sans compter les frais d’aller simple ni les franchissements de frontière, avec ces frais le coût était de 16,5€ par jour), pour un petit SUV il fallait compter entre 20 et 25€ par jour, une différence de prix trop importante pour nous sur 50 jours de voyage.

 

  • L’option la plus confortable : le 4×4 avec la tente sur le toit

Si vous avez un budget plus confortable et une durée de voyage plutôt courte (une à trois semaines) alors c’est sûrement la meilleure option pour vous.

 

Le 4×4 équipé vous permet d’avoir un véhicule clés en mains pour le camping ! La tente se trouve sur le toit et tout l’équipement de cuisine est déjà inclus à l’arrière du véhicule (la glacière électrique peut également être louée moyennant un supplément).

 

Concernant les prix, cela peut beaucoup varier en fonction des saisons et si vous louez votre véhicule en Namibie alors il sera forcément plus cher que ce que vous pourriez trouver en Afrique du Sud.

 

En basse saison vous pouvez trouver un 4×4 avec tente sur le toit entre 60€ et 75€ par jour (en Namibie), en revanche pendant la haute saison juillet/août les prix peuvent s’envoler entre 100€ et 150€ par jour pour ce type de véhicules !

Sur la route nous avons croisé beaucoup de ces véhicules, la plupart venaient de la compagnie de location Britz mais les loueurs suivant proposent également des 4×4 équipés :


Bon à savoir
: Ne vous attendez pas a vous déplacer en Namibie comme vous vous déplaceriez en Asie par exemple. Il y a très peu de lignes de bus et en général elles desservent seulement les grandes villes et non les sites touristiques.

La compagnie « Intercape » relie les très grandes villes comme Windhoek et Cape Town (Afrique du Sud), il y a également une ligne qui part de Windhoek et qui vous amène aux Victoria Falls pour une trentaine de dollars.

 

« Deadvlei »

Où faire le plein de sa voiture ?

 

Pour ceux qui sont déjà parti en Namibie cette question peut paraître superflue mais elle nous a souvent été posée sur Instagram.

Dans chaque ville de Namibie, même les plus petites, il y a aura toujours une station essence et parfois vous en trouverez même dans les campings ou établissements éloignés des villes.

Nous faisions en sorte de faire le plein de notre voiture avant chaque étape afin d’être certains de ne pas avoir de soucis de ce côté là !

Le mieux, pour connaître tous les emplacements des stations essence, c’est d’avoir une carte routière de la Namibie. Nous en avons récupéré une dans un camping et cela nous a été très utile car maps.me ne connaît pas toutes les stations, de plus, sur une carte vous pouvez visualiser en un coup d’œil s’il y aura des stations sur la route que vous prévoyez de prendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faut-il réserver les campings en avance ?

 

Nous sommes arrivés en Namibie en suivant exactement le même schéma que pour notre trip en Asie du Sud-Est, c’est à dire que nous avons fait le choix de ne rien réserver en avance niveau logement.
Grâce à l’application iOverlander nous pouvions connaître les campings existants autour de nous, connaître les équipements présents sur place, les prix (datant du dernier avis donc pas toujours à jour) ainsi que les avis des campeurs précédents ! Cette application est obligatoire si vous voulez camper en Namibie.

Nous n’avons réservé aucun camping pendant notre séjour en Namibie, nous y étions sur les mois de novembre et décembre (moins de touristes comparé aux mois de juillet/août) et nous avons toujours trouvé de la place dans les campings choisis sur l’application.

En général nous étions très peu d’ailleurs dans les campings (et dans le pays dans sa globalité) à cette période !

Si vous prévoyez un voyage en Namibie sur la période juillet/août alors il faudra peut-être penser à réserver les campings qui sont pris d’assaut sur certains lieux touristiques.

Par exemple, à Sesriem (porte d’entrée pour Sossusvlei) il existe seulement un camping à l’intérieur du parc, tous les autres sont à l’extérieur. Donc si vous voulez profiter du lever et du coucher de soleil sur les dunes vous devrez dormir dans celui-ci ! Le camping est très souvent complet mais sachez tout de même qu’il est toujours possible d’y dormir (même complet) sur un emplacement sans électricité qui sera d’ailleurs un tout petit peu moins cher, à voir directement sur place.

Ce camping fait partie de la chaîne NWR (Namibian Wildlife Resort) comme tous les campings présents dans les parcs nationaux, et vous pouvez vérifier les disponibilités directement sur le site web : www.nwr.com.na

 

Quels campings choisir en Namibie ?

 

« Ranch Koiimasis »

Les meilleurs campings dans lesquels nous avons dormi étaient les campings situés dans les lodges. Ce sont les campings avec le meilleur rapport qualité/prix, là où nous avons bénéficié des meilleurs équipements et profité des plus beaux établissements.

 

Sur iOverlander c’est souvent le nom du Lodge qui est indiqué mais en cliquant sur l’établissement c’est le camping qui est présenté.

 

Ce sont en général des lodges qui ont un grand terrain qu’ils exploitent en tant que camping, il peut y avoir très peu d’emplacements d’ailleurs pour certains.

 

Grâce à ce choix nous avons pu dormir en camping pour une moyenne de 20€ pour deux personnes dans des établissements proposant un bar, du wifi, une piscine, des sanitaires de qualité et tous les petits services inhérents à un établissement de ce type.

 

Voici nos campings coup de cœur au sein de jolis lodges :

    • Ranch Koiimasis, situé sur la route D707 entre Luderitz et Sesriem (attention là bas le wifi et la piscine sont en supplément mais vous n’en n’aurez pas besoin quand vous verrez la beauté des lieux)
    • Etosha Village, situé à 4km de la porte Anderson à Etosha
    • Elegant Desert Lodge, situé à 40km de Sesriem
    • Nunda River, situé à quelques kilomètres de Popa Falls (Divundu)
    • Epupa Lodge, situé au dessus d’Epupa Falls

Par expérience nous avons décidé d’éviter (quand cela était possible) les campings des chaînes NWR et Gondwana.

Les campings situés dans les parcs nationaux font partie de la chaîne NWR donc parfois vous n’avez pas le choix d’y dormir ou non mais essayez toujours de regarder autour du parc si vous avez d’autres options ! Pourquoi ? Parce que ces établissements sont beaucoup trop chers aux vues des prestations qu’ils proposent, vous payez simplement le fait d’être dans le parc national (l’entrée dans le parc est à payer séparément) et c’est en général 2 à 3 fois plus cher que les campings aux alentours !

 

Les campings de la chaîne Gondwana sont des établissements un peu haut de gamme mais malheureusement c’est souvent juste sur le prix ! Les services et prestations ne sont absolument pas à la hauteur sur les aires de camping par rapport au prix demandé. Il y a une exception pour cette chaîne, le camping Roadhouse à côté de Fish River Canyon qui est très sympa pour une étape.

 

Vous pouvez retrouver tous les campings dans lesquels nous avons séjourné dans notre article : 50 jours en Namibie : Bilan et budget

 

Que mange-t-on en Namibie quand on fait du camping ?

 

Quand on fait du camping en Namibie le plus simple et le moins coûteux pour manger est de faire ses propres repas. Il faut savoir que 100% des campings ou l’on a dormi étaient équipés d’un espace barbecue et en général l’établissement propose toujours du bois à vendre (que vous trouvez facilement sur votre emplacement également lors de la saison sèche).


Le barbecue est un moyen très facile de cuire son repas sans avoir trop de matériel à transporter ! Nous avions également un brûleur à gaz et une casserole en complément du barbecue.


En ce qui concerne les supermarchés, dans toutes les villes moyennes et grandes vous êtes certains d’en trouver des grands (Spar, Pick’n’Pay, Checkers, Woolworth, etc..) avec beaucoup de choix. Lorsque nous étions dans une grande ville nous faisions de grosses courses pour une semaine environ pour ne manquer de rien. Vous trouverez toujours un petit shop ou une station service qui proposent quelques produits sur la route mais en général le choix est très limité et les prix plus important donc il vaut mieux profiter de ces grands supermarchés.


N’oubliez pas de toujours avoir un stock d’eau important, en saison sèche les températures peuvent atteindre facilement les 40 degrés dans le désert voir plus donc vous buvez beaucoup ! En une journée à Sossusvlei nous avions bu 7 litres à deux donc ça peut aller très vite.

« Parc national d’Etosha »

Être végétariens en Namibie est-ce possible ?

 

La Namibie, comme l’Afrique du Sud d’ailleurs, réserve une place très importante à la viande, entrecôtes sur le barbecue et poulet frit sont souvent le régime principal !

 

Mais pour nous qui sommes végétariens nous avons tout de même pu trouver des alternatives et notamment toute une ligne de produits vegans au rayon surgelés. Ils proposent des saucisses, des panés de faux poulet, des nuggets, des falafels et beaucoup d’autres produits, tous vegans !

 

Ils sont surgelés mais nous les avons conservés dans notre glacière comme s’ils avaient été au réfrigérateur seulement. Étant donné qu’il n’y a aucun produit d’origine animal dedans nous pouvions les conserver facilement jusqu’à 5 jours dans notre glacière. Nous trouvions plus facilement ces produits dans les supermarchés Spar et Pick’n’Pay.

OUI Mesdames et Messieurs même en tant que végétariens/liens vous allez pouvoir vous faire de gros barbecues pendant votre Road Trip !

 

Comment s’habiller en Namibie ?

 

C’est une grande question que l’on se pose au moment de préparer sa valise ! Mais souvent on se prend un peu trop la tête et on finit avec une valise remplie de vêtements « au cas où on ne sait jamais » !

 

Nous avons croisé quasiment que des touristes habillés en tenues techniques ou tenues d’explorateurs pour la Namibie et on a vraiment pas compris pourquoi ! Des tenues camouflages « spéciales safaris », des tenues en mode « une semaine de survie dans la jungle humide d’Amazonie », des tenues couleur sable « afin de se fondre dans le décor » enfin bref de grands fous rires pour nous !

 

Pour la saison sèche, moment où nous y étions, des vêtements d’été seront les plus adaptés la majeur partie du temps et il faudra également quelques vêtements un peu chaud pour certains endroits venteux où certaines soirées un peu fraîches. Le plus important va être de protéger sa peau du soleil notamment dans le désert mais sinon il n’y a pas de besoins particuliers en vêtements techniques pour ce pays, de notre point de vue.

 

D’une manière un peu plus générale, il faut des vêtements « normaux » pour les jours chauds et quelques vêtements chauds pour le soir car il peut faire vraiment très froid à certains endroits.

 

En ce qui concerne les chaussures, nous n’avons pas fait de randonnée extrême qui nécessitait des chaussures spécifiques (la plus grosse était l’Olive Trail), rien de très technique. En revanche ce point est très personnel, nous marchons souvent en basket type Vans et nous n’avons pas rencontré de soucis sur les randonnées, une paire de basket classique et confortable fait très bien l’affaire. Si vous préférez une paire de chaussures plus technique pour votre confort ou autre alors faites comme vous le sentez !

 

Comment rester connecté en Namibie ?

 

Il ne faut pas se mentir, nous avons très rarement eu un wifi vraiment bon en Namibie ! Le réseau n’est pas encore très efficient dans ce pays immense et pour la plupart désertique.

 

Nous avons alors acheté une carte sim locale pour 6€ (opérateur MTC) et l’avons rechargé avec des codes uniques d’1 Giga par semaine pour 2,4€ le code. Les zones 3G ou 4G sont placées autour des villes et fonctionnent très bien, cela peut être très utile pour rechercher une information sur un site touristique ou pour appeler un établissement.

« Skeleton Coast »

Est-il facile de retirer de l’argent en Namibie ?

Nous n’avons eu aucun soucis à effectuer des retraits en Namibie, que ce soit avec une carte Visa ou avec une Mastercard. De même pour les paiements, aucun soucis de ce côté là !

Quelles applications mobiles utiliser en Namibie ?

 

  • maps.me

C’est sûrement l’application la plus utile où que vous soyez dans le monde lorsque vous avez besoin d’un GPS ! Nous avons vu plusieurs personnes louer un GPS chez le loueur de voiture pour des prix très élevés alors qu’il peut être gratuit sur le téléphone !

 

Il suffit de télécharger la carte de la Namibie avant d’arriver dans le pays et ensuite vous pourrez aller n’importe où sans soucis. Une fois la carte téléchargée l’application s’utilise entièrement en mode hors ligne.

  • iOverlander

Cette application est obligatoire si vous voulez faire du camping en Namibie, surtout lorsque vous n’avez rien réservé en avance ! Elle vous montre tous les campings (camping sauvage également) recensés par les utilisateurs en Namibie, et chaque établissement est accompagné d’une description des équipements présents sur place, des prix récents ainsi que des avis des derniers campeurs.

 

L’application peut être utilisée en mode hors ligne mais parfois le plan ne se télécharge pas entièrement donc, si vous voulez une recherche optimale, il faudra effectuer votre recherche en wifi afin de pré télécharger la carte pour l’utiliser sans connexion par la suite.

« Deadvlei »

Les incontournables en Namibie

 

Nos coups de coeur Namibiens :

    1. Le parc national d’Etosha pour voir les animaux ! Un parc immense où vous pouvez faire votre safari par vous-mêmes pour seulement 5€ par jour et par personne, que demander de plus ?
    2. Sossusvlei, le cœur du plus vieux désert du monde ! Des dunes à perte de vue, des paysages lunaires, des couleurs qui changent toute la journée et des points de vue vertigineux.
    3. Sandwich Harbour, là où l’océan rencontre le désert ! Une excursion un peu chère mais s’il doit y en avoir une pendant le voyage alors c’est celle-ci.
    4. Epupa Falls et toute la région autour. Une cascade magnifique dans un cadre verdoyant, un peuple de traditions et une route riche en points de vues splendides, voilà ce qui vous attend dans la région extrême Nord de la Namibie.
    5. Fish River Canyon, le Grand Canyon Namibien. C’est un Canyon impressionnant avec des points de vue dépourvus de touristes et cette impression de se sentir tout petit face à la beauté de la nature.

Nos déceptions Namibiennes :

    1. L’horreur de Cape Cross en novembre/décembre ! Cape Cross abrite l’une des plus grandes colonies d’otaries du monde mais la période novembre/décembre n’est sûrement pas la meilleure pour la voir. Il s’agit de la période de naissance des bébés et la sélection naturelle veut qu’une grande partie d’eux soit tuée par les adultes (le plus souvent écrasés sous leur poids). Donc il y a énormément de cadavres de bébés en décomposition, ensanglantés et l’odeur est tout simplement insoutenable. Nous pensons qu’il est bien de savoir dans quoi vous vous embarquez à cette période, surtout avec des enfants. 
    2. La ville de Luderitz n’a pas d’intérêt touristique. Cette ville est située à côté de Kalmanscop (la ville fantôme) et si vous ne voulez pas y dormir ou y faire vos courses vous pouvez l’enlever de votre parcours.
    3. Popa Falls, n’y allez pas pour la partie « Falls ». Ce n’est pas une cascade à proprement parlé, plutôt des rapides. En revanche les berges de la rivière sont très belles pour y passer la nuit et vous pourrez même voir les hippopotames !